Moana et le pouvoir de l’empathie, partie IV

Deuxième épreuve : Les monstres et les premiers doutes

Moana fait un cauchemar dans lequel son île se fait réduire en cendre.

66.png

Maui veut toujours nourrir le poulet pour le manger, il sacrifie toujours les animaux. Il traite Moana de poulet et veut faire un high five avec son tatouage qui le lui refuse.

66.png

« J’essaie de comprendre pourquoi ton peuple a envoyé une gamine qui n’y connait rien pour les sauver »

« mon peuple ne m’a pas envoyé. C’est l’Océan qui l’a fait. L’Océan m’a choisie pour une raison »

« Si l’Océan est si intelligent, pourquoi il a pas restauré le cœur de te fiti lui même? Ou ne m’a pas ramené mon hameçon ? »

Moana n’a pas la réponse à ces questions. Cela crée le doute en elle. Elle n’a pas la réponse à la question « pourquoi moi? »

66.png

« Lol, je suis sur que c’est pour une bonne raison, haha. TU ES LA CHOSEN ONE!!!! »

Cela fait encore plus douter Moana. Elle ne se sent pas légitime à être l’élue alors qu’elle sait pas naviguer et sait pas comment faire.

Ils doivent entrer dans le monde des monstres pour récupérer l’hameçon car il sait que le crabe collectionne tous les objets de valeur et que son hameçon est le meilleur d’entre tous. Ils arrivent dans un monde SOUS l’océan, qu’on pourrait associé au monde d’en bas chamanique.

***

Maui a cassé une patte du crabe. Ils ont peur de lui. Quand Maui récupère son hameçon, il ne peut pas s’en servir comme il le souhaite.

66.png

Pourquoi ? Je ne sais pas. Si vous avez des suggestions, je suis preneur. Peut être parce qu’il est coupé d’une part de lui même (puisqu’il s’y reconnecte ensuite dans le film) et qu’il a besoin d’être « en harmonie avec lui-même » pour pouvoir utiliser son hameçon. Un peu comme un homme qui se sent pas en sécurité dans un contexte donné pourrait pas avoir une érection même s’il en a envie. 

Au moment ou le crabe change d’apparence, Passe du lumineux au sombre, On voit sur les tatouages que Maui a été abandonné étant enfant, c’est pour ca qu’il cherche à être aimé des gens. (C’est peut être par pitié que les Dieux lui ont offert l’hameçon pour qu’il soit d’avantage qu’un simple enfant abandonné)

66.png

Moana crée un faux cœur de te fiti pour appâter le crabe, ce qui lui permet de s’enfuir avec Maui et la vraie pierre.

En remontant, c’est Moana qui dit « Cheerhoo!!!!! » comme Maui le fait habituellement. Et le crabe est retourné sur le dos. Il dit « avez vous aimé la chanson »: parle-t-il au spectateur ? L’histoire ne le dit pas…

L’empathie pour passer du doute à la coopération

Une fois de retour sur le bateau, Maui doute de lui: Si je n’ai pas pu vaincre le crabe, comment pourrais-je vaincre Te Ka ? Maui chante « que puis-je dire à part qu’on va bientôt mourir ? »

« Tu crois que je peux vaincre Te Ka car je suis «  » » » »Maui » » » » » » ? « 

Maui est coupé de lui-même, il ne croit plus en lui et en sa propre puissance.

Les tatouages de Maui apparaissent quand il les « gagne ». Moana force Maui à lui parler de ce dont il n’a pas envie de lui parler. Elle perçoit cela comme la seule sortie possible de l’impuissance dans laquelle ils se trouvent: comprendre le passé pour mieux agir dans le présent.

Il y a entre eux un rapport de force. « C’est pour ça que ton hameçon  marche pas ? »

« Putain va chier tu m’emmerde bordel »

L’Océan ramène Moana sur le bateau. Alors, Moana entre en empathie avec Maui.

« Si tu veux pas parler, ne parle pas… Tu veux me dire que je sais pas ce que je fais…. je sais bien que je sais pas ce que je fais.. Je n’ai aucune idée de pourquoi l’Océan m’a choisie. Mais je constate juste que mon Île est en train de mourir. La, il n’y a que toi et moi. J’ai envie de t’aider… mais je ne peux pas si tu ne me laisse pas faire… »

66.png

Alors Maui se relie et explique. Il a eu des parents humains, qui l’ont jeté dans la mer comme s’il n’était rien, comme s’il n’avait aucune valeur. Il a été trouvé par les Dieux qui lui ont donné l’hameçon, ils ont fait de lui Maui. Dès lors, il avait de la valeur.
Maui a donné aux humains tout ce qu’ils voulaient. Il voulait tout faire pour eux afin qu’ils l’aiment. Mais ce n’était jamais assez. (Car il ne s’aimait pas lui même et n’a jamais été consoler en lui la part blessé par cet abandon)

« Peut-être que les dieux t’ont trouvé pour une raison. Qu’ils t’ont sauvé car ils ont vu en toi quelqu’un qui valait la peine d’être sauvé »

« Ce ne sont pas les Dieux qui ont fait de toi Maui. C’est toi… »

66.png

A ce moment, le tatouage fait un câlin à Maui, qui tape en retour le tatouage: la connexion à son self crée une énergie de compassion et de gratitude. Moana a reconnecté Maui à son vrai self. « Ok, je t’aime aussi ».

66.png

Dès lors que Maui se reconnecte à son amour intérieur, à la fontaine de Jouvence… Il peut de nouveau réutiliser l’hameçon et se sent de nouveau en capacité d’affronter Te Ka. Et il peut même faire (enfin) un high five avec Moana (et son tatouage) !

66.png

Cette fois, Maui reconnait enfin à Moana la légitimité à être exploratrice et à naviguer le bateau, elle est reconnue pour qui elle a choisi d’être. Elle n’est plus mise dans la case de princesse juste parce qu’elle a une robe et un animal de compagnie. C’est à dire que Maui va enfin au delà de ses projections pour entrer en relation authentique avec Moana.

(Et l’Océan en a marre de la bêtise de Heihei x)  )

Maui laisser Moana guider le bateau, il lui apprend vraiment à naviguer (et pas en trollant comme il le faisait précédemment). Il coopère vraiment.

***

Par la suite, Maui se figure qu’il a compris pourquoi l’Océan a choisi Moana.

« L’Océan adorait quand je créais de nouvelles îles, car alors les humains pouvaient utiliser leurs bateaux pour les découvrir. Toutes ces îles, ces villages, c’est l’eau qui les connecte toutes. SI j’étais l’Océan, je crois que je chercherais aussi une non-princesse aux longs cheveux… pour recommencer ça »

66.png

« C’est la chose la plus gentille que tu m’aies jamais dite. TU aurais du garder ca pour Te fiti »

C’est un narratif arbitraire, dont on peut supposer qu’il est, consciemment ou non, motivé par l’envie de séduire Moana. Il semble assez probable qu’en réalité il ne le pense pas, qu’il sache que ça n’a aucun sens. Il veut juste la flatter, la séduire.

Bien qu’il soit très agréable pour une partie de la population que Moana soit un film totalement dénué de rapport de séduction entre un prince et une princesse, comme c’est le cas de la quasi totalité des productions Disney, j’aurais du mal à expliquer autrement ce passage. Mais encore une fois, ne ramenons pas tout à la sexualité, nous sommes en 2019, pas en 1905 :sunglasses:

C’est au tour de Maui de convaincre Moana qu’elle est amazing et qu’elle sera admirée en tant qu’héroïne qui a convaincu Maui de traverser la mer…

 

Troisième épreuve : La fragilité des narratif face au danger de mort

Moana et Maui arrivent finalement près de l’île ou la pierre a été volée. Te Ka fait du feu et de la foudre.
Rapidement, il y a un conflit entre Moana et Maui sur les stratégies: Moana veut aller entre les rochers, Maui veut fuir car il a l’impression de ne pas arriver à faire face à Te Ka.

66.png
Du conflit entre les stratégies en période de crise naît la première fissure d’e l’hameçon.  Ils sont repoussés TRES LOIN de Te Ka par le choc. Maui ne veut pas y retourner car une part de lui a été blessée émotionnellement face au choc. Et un mécanisme de défense s’exprime alors (de la même manière que le père de Moana a commencé à avoir peur de l’au delà du récif après la mort de son ami).
Maui a essayé de faire face à Te Ka depuis son self, il a échoué, du coup il a perdu la confiance qu’il avait en lui.

Maui répète « Sans mon hameçon, je ne suis rien » = fusion narrative essentialisante. Il fait dépendre sa valeur et son identité de la condition « j’ai mon hameçon ». 

66.png

« Nous ne sommes la que parce que tu as volé le cœur, je te signale » (= parce que ta quête d’être aimé des autres t’a conduit à faire de la merde car tu n’arrivais pas à t’aimer toi-même »)

« Non. Nous sommes ici parce que l’Océan t’a dit que tu étais spéciale et que tu l’as cru »

Alors, Moana récite son narratif pour se persuader que ses actions ont du sens, mais cela ne marche plus: elle doute d’elle même, est perdue. Elle ne croit plus en ce narratif.

66.png

Maui dit « je ne me suiciderai pas pour te prouver que tu es quelque chose que tu n’es pas »

« L’océan m’a choisie ! »

« Il a mal choisi »

Alors Moana parle à l’Océan : « Choisis quelqu’un d’autre, je t’en prie. Je ne suis pas la bonne personne… »

66.png

2 commentaires sur “Moana et le pouvoir de l’empathie, partie IV

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s