A la découverte de votre part d’ombre

Petit exercice de psychologie que j’ai découvert lors de mon tout dernier cours de Master, et que j’avais trouvé super intéressant pour faire un peu de lumière sur soi, pour peu que l’on se prête vraiment au jeu:

1) Cristallisation

Je vais vous demander de trouver une personne de votre entourage, une vraie personne que vous connaissez et que vous ne supportez pas. Il faut que cette personne vous sorte par les yeux, vraiment, au point que ca serait même pas envisageable pour vous de manger au restaurant avec elle, tellement elle vous horripile.

C’est bon, vous avez trouvé?

Hésitez pas à prendre votre temps, c’est pas toujours facile d’être en paix avec sa violence intérieure, on a tellement l’habitude de s’auto censurer, de pas écouter les parties de soi qui se mettent en colère contre les autres, de se contenir… et puis vous vous demandez peut-être ou ca va vous emmener, tout ca. Mais on n’est pas pressés. Plus vous trouverez une personne qui est détestable à vos yeux, plus la suite sera intéressante, croyez moi….

Bon. Du coup si c’est bon pour vous on passe à l’étape 2:

***

2) Polarisation

A présent, je vais vous demander de trouver des adjectifs pour qualifier cette personne. Si possible, j’aimerai que ces adjectifs soient le plus constructifs possibles. Encore une fois, n’hésitez pas à prendre votre temps pour écouter ce qu’il se passe en vous quand vous pensez à cette personne, ce que vous pensez à son sujet, quand vous la voyez agir, parler…

Pourquoi la détestez vous? Qu’est-ce qu’elle fait qui est si désagréable, et qu’est-ce que vous en déduisez sur ce qu’elle est?

Hmmm, ca peut faire du bien de se lacher à ce niveau, non? Haha.

Quand c’est bon pour vous, on peut passer à la troisième et dernière étape…

***

3) Réflexion

La troisième étape consiste en un petit renversement de situation, qui selon moi fait tout le sel de ce test, que l’on appelle le test de Jung (mais bon, c’est ce que disait le prof en Master, j’ai pas été vérifier si c’est vraiment Jung qui l’a crée, mais bon je fais confiance à ce prof huhu).

Le point ici, c’est qu’en sélectionnant des adjectifs pour qualifier cette personne que vous détestez tellement, vous venez de rencontrer votre part d’ombre.

Votre part d’ombre, c’est une partie de vous même, c’est la partie de vous même que vous n’assumez pas, et que vous n’avez pas envie de rendre visible au regard des autres. C’est la partie de vous que vous rejetez avec violence, mais qui pourtant joue un rôle non négligeable dans vos choix et vos réactions émotionnelles…

N’avez-vous jamais remarqué que les défauts qu’on supporte le moins chez les autres sont généralement des défauts que l’on possède nous même? Parce que les voir chez autrui nous renvoie à nous même, et cela nous met en colère…

Ce qui me parait intéressant ici, c’est que la violence de ce que vous ressentez envers la personne que vous avez choisie à la première étape est sans doute proportionnelle à la violence que vous ressentez envers cette partie de vous même que vous rejetez…

Je le dis souvent, mais toute haine d’autrui part de la haine de soi. Et comme dirait Eric Emmanuel Schmitt, l’un des grands dangers de l’humanité c’est quand elle se met à croire que le monstre, c’est l’autre. Que le monstre, c’est Hitler.

Mais peut être qu’il y a un Hitler potentiel en chacun de nous, et qu’oublier ca, c’est peut être la plus dangereuse des choses qu’on pourrait faire…

Et si au lieu de censurer les parties de nous que l’on juge inacceptables, on se mettait à leur écoute, on leur donnait de l’empathie pour comprendre leur raison d’être? Le résultat pourrait nous surprendre…

 

 

Un commentaire sur “A la découverte de votre part d’ombre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s